Un nouveau projet immobilier dans le quartier, rue Jacques Bordier.

10-12 Rue Jacques Bordier.

Nous avons été informés d’un projet immobilier porté par Bouygues Immobilier au 10-12 rue Jacques Bordier pour lequel le dépôt de permis de construire est imminent (fin juin 2020).Voici les caractéristiques du projet qui nous ont été communiquées ainsi que quelques perspectives de vues du projet. 

Caractéristiques prévues du projet : 

  • 34/35 logements + 1 local d’activité (dimension à définir)
  • Majorité de T2 et T3
  • Bâtiment en R+3+Attique sur la rue Jacques Bordier et R+2 sur la partie arrière du terrain
  • Hauteur maximum de 12m à l’acrotère et 16m au faitage
  • 1 place de stationnement par logement + 1 place pour le local d’activité. Les stationnements sont situés sous le bâtiment en rez-de-jardin.
  • 1 place vélo pour 65 m² de surface de plancher
  • Chauffage individuel gaz
  • Toiture terrasse végétalisée
  • Attique en ossature bois et recouvrement zinc
  • Fond de loggias en bardage bois
  • Terrasse/balcon ou loggia pour tous les logements

N’hésitez pas à revenir vers l’association dans la mesure où ce projet vous poserait questions.
Voici également les contacts directs de la personne référente du projet chez Bouygues Immobilier  : 

Laurianne LERAY – Responsable de projets 

Tel: 06 67 98 61 86. Agence Maine-Anjou. 1 rue de Buffon. 49055 ANGERS

Vue Rue
Vue Arrière

Jardin citoyen

Jardin citoyen place de l’Académie

Dans le cadre de la journée citoyenne 2019, une bonne équipe de jardiniers amateurs du quartier ont œuvré pour créer ce petit jardin sur la place de l’Académie. Ce fut un gros travail de préparation car il y a avait plus de cailloux que de terre ! …mais grâce à notre énergie, quelques fleurs données par la Mairie, et par nos idées,  nous avons réussi à créer ce petit jardin qui ne demande qu’à s’agrandir. Pour son entretien, chacun peut venir nettoyer, arroser ou mettre d’autres plantes !

Le Broyeur de la Blancheraie

Cela vous rappelle peut être un film d’horreur, ou le nom d’un catcheur des années 50, comme le Bourreau de Béthune ou Chéri-Bibi…

Rien de tout cela, voici à quoi ressemble le broyeur de la Blancheraie :

Parfait pour réduire le volume de vos déchets verts et garder la richesse et la biodiversité dans votre jardin. Idéal pour réaliser un paillis pour vos cultures, pieds d’arbres et parterres fleuris.

Ce broyeur de végétaux mis à disposition gratuitement pour tous les adhérents de l’association de quartier. Il peut se rouler jusqu’à votre domicile. Plié il rentre dans le coffre d’une voiture.

Emprunt sur réservation au 06 42 53 04 52. Jean De Rancourt.

Couvre sol après broyage d’un arbuste

Le broyeur est mis à disposition de l’association de quartier de la Blancheraie dans le cadre d’une convention avec Angers Loire Métropole qui a pris en charge l’achat du broyeur. L’objectif est de réduire les apports de déchets verts en déchetterie et ainsi réduire les coûts et l’impact sur l’environnement de nos déchetteries (transports, traitement des déchets).

C’est parti pour le cycle court et infini de retour à la terre de vos déchets verts!

Un composteur en libre service

Un composteur est disponible en libre service de 8h15 à 17h00 du lundi au vendredi.

Situé rue Léon Pavot, Résidences Universitaires Couffon B, près du portail.

A noter que le composteur est destiné aux déchets organiques (restes de repas) et ne digère pas: les déchets verts, le poisson, la viande, le pain et le fromage.

Installation de bancs

Par souci de répondre à la demande récurrente, d’offrir une possibilité de pause assise aux marcheurs du quartier, 4 planches de bois nettoyées et sécurisées ont été installées, posées sur les protections des arbres de l’avenue. Ces petits bancs ont déjà conquis de nombreux marcheurs, en particulier les anciens (et bien d’autres) !

Budget participatif

Propositions au budget participatif 2020:

Proposition N°1 : Hôtels à insectes (5 étoiles) dans chaque quartier de la ville!

Hôtel à insectes 5 étoiles – Nature à tous les étages

Parce que l’homme ne sait pas recréer la biodiversité, il est indispensable de la préserver.

La proposition consiste à installer des hôtels à insectes dans tous les quartiers de la ville afin qu’ils puissent y élire domicile. Angers étant capitale verte, bien sûr ce seront des hôtels de luxe (au sens naturel et en terme de critères d’insectes).

Fabrication à partir de matériaux naturels locaux et de récupération.

Cette action contribuera notamment à favoriser la pollinisation des fleurs de la ville et sensibiliser petits et grands sur la place indispensable des insectes et pollinisateurs pour le vivant.

Proposition N°2 : Installer des nichoirs à oiseaux dans les arbres de la ville.

L’opération consiste à installer des nichoirs à oiseaux dans les arbres de la ville afin de faciliter l’installation des espèces qui adoptent les nichoirs.

Pour le plus grand plaisir de pouvoir apercevoir davantage d’oiseaux adoptant les nichoirs dans la ville : 

Les petits Rouges-gorges, Bergeronnettes, Moineaux, Mésanges charbonnières-bleues-noires-nonnettes ou encore huppées, Grimpereaux des jardins, Sitelles, torche-pot, ou encore Martinets, viendront bientôt vous dire MERCI (enfin CUI-CUI)!

Proposition N°3 : Création de structures végétales monumentales

On ne peut pas dire que ce seront des œuvres d’art. Ce seront des supports d’art. C’est le végétal qui sera à l’ouvrage. 

L’idée est de valoriser la Nature. Une Nature qui à terme sera toujours gagnante, toujours là si l’humain vient à disparaître ! 

Nature sauvage qu’il faut considérer comme une inestimable amie…Ainsi lui seront dédiés des structures monumentales en ossature bois, en acier issues de matériaux industriels obsolètes du territoire ou encore des murs délaissés symboles de l’éphémère de la nature humaine, et comme preuve que nous n’oublions pas sa présence et ce que nous lui devons… 

Ce pourra être aussi d’autres réalisations que les concertations décideront ; à condition qu’elles ne soient pas trop figées dans un modèle esthétique. Le support laissera place à une auto-régulation dynamique, gardant à distance l’intervention de l’homme.

Répartis aux quatre coins de la Ville, ces totems végétaux augureront d’un équilibre protecteur et seront source d’alimentation d’un nouveau souffle vers une ville résiliente!

Fleurissement du quartier

La crise sanitaire que nous subissons tous n’a pas fait oublier aux habitants l’entretien de notre quartier de la Blancheraie à Angers ; en effet, ce temps libre pour certains habitants du quartier a permis d’entretenir et d’enjoliver le quartier par différentes actions :

 Entretien régulier du jardin citoyen, devant la salle Saint Laud place de l’Académie, créé à la journée citoyenne 2019. Les tulipes, narcisses, et autres fleurs semées en fin d’année dernière sont sorties de terre au moment où de nombreuses personnes sont passées par là lors des sorties autorisées ces dernières semaines.

 Fleurissement des 70 pieds d’arbres de l’avenue de la Blancheraie qui ont tous été nettoyés (arrachages des mauvaises herbes, dégagement des déchets et des déjections canines…). Des fleurs et des graines ont été semées. Les habitants ont veillé à respecter les arbres, notamment en maintenant leur collet bien dégagé.

 A quelques-uns de ces pieds d’arbres, des petits tasseaux de bois ont été fixés aux poteaux destinés à protéger les arbres afin de retenir le peu de terre restant aux pieds d’arbres dans cette avenue en pente.

De discrètes pancartes ont été disposées par les habitants ayant réalisé l’action en bas de l’avenue pour informer de l’action.

Fleurissement des pieds d’arbres du boulevard de l’Ecce Homo. Les arbres du boulevard de l’Ecce Homo (côté gauche en montant) ont aussi eu les mêmes soins (nettoyage, plantation de fleurs ou graines, tuteurs avec ficelle et rubans pour dissuader le passage des chères bêtes à 4 pattes…).

Ces actions menées par quelques habitants également membres de l’association du quartier de la Blancheraie depuis début avril, ont donné le sourire à de nombreux habitants et leur ont fait plaisir.